Quelles sont les comportements ou attitudes du chien explicables par ses origines ancestrales ?

Question de Vinciane : quelles sont les comportements ou attitudes du chien explicables par ses origines ancestrales ?

Il y a beaucoup d’attitudes du chien explicables par ses origines ancestrales, car les chiens sont des sous-espèces du loup, et non pas une espèce différente.

En fait, les races de chiens ont été obtenues par l’homme en sélectionnant des sujets loups, puis chiens, en vue d’obtenir des individus possédant des traits communs (individus dits de même race), que ce soit au niveau physique (taille, poils, couleur, oreilles droites ou tombantes, …), sensoriels (odorat, vue, …) ou comportementaux (gardien, berger, agressivité ou docilité, …). Mais le loup et le chien sont bien de la même espèce.

Dans le patrimoine génétique du loup, il y avait le matériau génétique pour tout ce qui caractérise les races de chiens, et l’homme a effectué une sélection artificielle très rapide.

Il subsiste de nombreux traits archaïques chez les certains chiens dont on ne comprend pas toujours spontanément l’utilité ou l’origine, et qui proviennent de son ancêtre sauvage.

 Quelques exemples :

1) le chien qui tourne en rond avant de se coucher dans son panier, sa niche ou sur le carrelage du salon : dans la nature, le loup fait attention à ne pas se coucher dans un endroit dangereux, en présence de serpents par exemple. Certains chiens domestiques ont gardé ce réflexe même à l’intérieur de la maison.

2) un chien qui mange des crottes, ou plus souvent du crottin de cheval : cela provient d’un besoin du loup au niveau de la flore intestinale. La plupart des chiens ont un système digestif qui s’est rapproché des omnivores, alors que le loup est un carnivore quasi-exclusif (quelques exception pour les fruits). Les chiens n’ont en général plus besoin de cet apport bactérien, contrairement aux loups et en particulier aux loups nordiques.

3) un chien qui hurle (à la mort dit-on en général…) : les loups ont un langage beaucoup plus développé que les chiens (mimiques faciales, attitudes corporelles, et sons émis dont hurlement). Dans la nature, le loup à des hurlements d’utilités différentes : le hurlement de positionnement vis à vis des autres meutes ou individus en dispersion, le hurlement de positionnement vis à vis de sa propre meute, et beaucoup d’observateurs pensent qu’il y a des hurlements sociaux (sorte de communion, le loup éprouvant un plaisir à hurler). Les loups n’hurlent toutefois pas “à la lune” contrairement aux idées reçues.

4) un chien fait un sourire : rare chez les chiens, très utilisé par les loups ! Le loup montre plus souvent les dents pour sourire, voire pour se soumettre, que par agressivité.

5) les chiens abandonnés ou féraux se regroupent souvent en bandes rappelant les meutes de loups : les chiens sont des animaux sociaux, et cela provient bien du loup.

Dans certains cas, le bien être du chien peut-être amélioré en analysant des attitudes archaïques venant du loup : 

6) chez le loup, le regard direct dans les yeux en posture haute constitue un défi ou un préliminaire à une agression. Certains chiens réagissent mal lorsqu’on les approche debout en les regardant dans les yeux : afin de ne pas mettre en situation de stress un chien peureux ou timide, il convient de le regarder en positionnant son corps de trois-quarts voire en se baissant.

7) certains chiens sont très agressifs lorsqu’on approche leurs gamelles ou leurs os. Ce comportement, inexistant chez la plupart des chats par exemple, provient du loup. Le loup chassant en meute, les membres de la meute mangent à tour de rôle dans l’ordre hiérarchique de la meute. Un membre élevé au niveau de la hiérarchie laisse donc la place au membre juste au-dessous lorsqu’il est repu. Mais à partir du moment où il a laissé la place, il ne peut plus revenir. Donné c’est donné chez les loups, et le membre juste au-dessous montre les dents et grogne afin de le rappeler. Certains chiens font de même et la meilleure chose à faire c’est de ne plus les approcher pendant qu’ils mangent.

 

Les commentaires sont fermés.