Les loups sont jours, les chiens sont raisonnables – Sciences et avenir

POKER. Le mode de vie des loups les rend dépendant de la chasse pour se nourrir et donc pour survivre. Avec un taux de réussite situé entre 15 % et 50 %, ces animaux se retrouvent bien souvent le ventre vide. Les chiens errants quant à eux (ils représentent 80 % de la population mondiale de cette espèce) préfèrent profiter des restes laissés par les humains dans les zones urbaines. Ainsi, ils ont des ressources alimentaires mises régulièrement à disposition et souvent aux mêmes endroits, ce qui leur permet d’avoir le ventre (un peu) plus rempli que leurs “cousins” sauvages. Des chercheurs autrichiens ont mené une étude afin de savoir si la divergence dans la manière de trouver de la nourriture chez ces deux espèces a pu entraîner des changements comportementaux. Pour cela, l’équipe de scientifiques a entraîné 14 canidés (7 loups et 7 chiens) à choisir à l’aide de la patte ou du museau, entre deux bols retournés. L’un renfermait continuellement une croquette quand l’autre renfermait une fois sur deux un morceau de viande et le reste du temps, une pierre.

Les loups préfèrent avoir tout ou rien

Selon les résultats de l’étude, publiés le 23 août 2016 dans la revue Frontiers in Psychology, les loups ont choisi, en moyenne, le bol “à risque” (un bon morceau de viande ou une pierre) dans 80 % des cas. Alors que les chiens ont fait ce choix dans seulement 58 % des cas. Même s’il existe quelques ressemblances entre les loups et les chiens errants (vie généralement en groupe possédant une hiérarchie relativement stable), ces espèces démontrent des différences comportementales. Cette étude illustre de manière significative que, concernant la nourriture, les loups sont plus aptes à prendre des risques que les chiens, sûrement à cause de leur dépendance à la chasse pour se nourrir. Ces animaux ont l’habitude d’obtenir soit un gain important, soit absolument rien. Et ce mode de vie s’est révélé lors de l’expérience : contrairement aux chiens, les loups sont adeptes du tout ou rien.

http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/chiens/20160902.OBS7364/les-loups-sont-joueurs-les-chiens-sont-raisonnables.html?xtor=RSS-26&google_editors_picks=true

 

Les commentaires sont fermés.