Est-ce que le canis dirus était le plus grand loup ayant existé ?

Question de Pascal V. : est-ce que le canis dirus était le plus grand loup ayant existé ?

Le canis dirus (chien terrible) est le plus grand canidé connu. Il est aujourd’hui disparu, et vivait en meutes durant le pléistocène sur le continent américain. Il était contemporain de la période de la domestication du loup et de l’apparition du chien. C’est un cousin du canis lupus, le loup gris, mais ce n’est pas son ancêtre. Ils ont d’ailleurs été en compétition, et c’est le loup qui s’est finalement imposé : la branche du canis dirus s’est éteinte depuis plus de 10.000 ans.

Les principales différences entre les 2 espèces étaient les suivantes :

Le dirus, dont le poids moyen est estimé à 80 kg, soit 40% de plus que les grandes sous-espèces de loups gris, avait une silhouette plus massive que celle du canis lupus du fait de la structure du squelette, qui était beaucoup plus lourd, et de la masse musculaire plus importante.

Proportionnellement, les pattes du dirus étaient plus courtes que celles du loup, et sa tête plus massive – pourtant dotée d’une capacité crânienne moindre – possédait une dentition plus forte que celle du loup avec des dents prévues pour broyer des os et des crocs très épais qui ne pouvaient pas se briser. Le dirus était spécialisé dans la prédation de la mégafaune de l’Amérique du Nord. Il n’était pas un coureur de fond, mais devait occuper l’équivalent de la niche de la hyène tachetée africaine actuelle.

Le loup est un animal du froid, le dirus était un grand canidé des climats chauds : le dirus a évolué probablement en Amérique du Sud avant de migrer vers le nord du continent.

Les causes de l’extinction du dirus ne sont pas établies avec certitude. Mais il y a deux éléments qui forment des pistes jugées probables : la disparition du dirus coïncide avec l’arrivée des premiers hommes sur le continent américain d’une part, et avec le pic glaciation du Wisconsin d’autre part.

Les commentaires sont fermés.